Popularité

Distance

Prix

Quel permis pour travailler au Canada ? 18

Quel permis pour travailler au Canada ?

Partir dans un pays étranger pour y changer de vie, ça fait toujours rêver. Nouvelle vie, nouveaux amis, nouveau travail, bref vous-y vous voyez déjà. Rappelons que vous ne partez pas pour un voyage de 15 jours. Cela signifie donc que vous devez avoir en votre possession, un visa. Voici un petit tour d’horizon des différents visas qui s’offre à vous, en fonction de votre projet, pour conquérir le territoire canadien.

 

Si vous venez dans le cadre de vos études

Selon le site Citoyenneté et immigration Canada, le pays de l’érable a accueilli en 2012 un nombre record d’étudiants étrangers. Ils sont plus de 100.000 à avoir choisi le Canada pour venir poursuivre leurs études. Une hausse de 60% par rapport à 2004. Si l’aventure vous tente, voici les documents suivants à fournir:


  1. Autorisation d’un établissement canadien à vous accueillir pour vos études: L’établissement que vous choisissez doit être reconnu par le Canada. Pour qu’une université ou une école ait le droit de délivrer des grades ou accueillir des étrangers, elle doit respecter les lois dictées par les autorités locales. Le site de la Cic.gc propose une liste d’écoles et d’universités, reconnues par les autorités.

  2. Preuve de fond : Il faut montrer que vous disposez de fonds nécessaires pour payer l’école et subvenir à votre vie quotidienne (logement, transport, nourriture…).

  3. Preuve que vous êtes un citoyen irréprochable : Vous ne devez pas avoir eu d’ennuis avec la justice de votre pays d’origine.

  4. Preuve que vous êtes en bonne santé : Vous devrez vous plier, si besoin, à des tests de santé.

  5. Vous devrez prouver à l’agent de l’immigration que vous ne resterez pas au Canada une fois votre visa d’études expiré.


Une fois que vous aurez réuni tous ces documents, vous pourrez télécharger votre demande d’études directement sur le site du service immigration. Attention toutefois, certain permis étudiants ne vous autorisent pas à travailler dans le cadre de vos études. Il est important de vous renseigner auparavant sur le site de l’immigration dans la rubrique étudier/travailler.

Si vous avez fini vos études et que vous venez au Canada dans le but de voir un peu du pays ou bien de vous perfectionner dans votre domaine d’activité, voici deux permis qui feront votre bonheur.

Si vous venez pour travailler

– Le PVT : C’est sans conteste le visa le plus prisé pour venir au Canada. Pour l’année 2013, il s’est écoulé pas loin de 6750 PVT… en 3 jours! L’ouverture des candidatures a lieu chaque fin d’année dans le courant du mois de novembre. Pour pouvoir participer au programme, il faut être de nationalité française ou belge, avoir entre 18 et 35 ans pour la France et 30 ans pour la Belgique. Contrairement à d’autres visas, vous n’êtes pas obligé d’avoir une promesse d’embauche de la part d’une entreprise canadienne pour pouvoir déposer votre candidature. Il vous faut juste être rapide et disposer des fonds nécessaires 2100 euros en 2013. Par rapport aux années précédentes, les PVT pour 2014 seront valables 2 ans au lieu de 1 an.

Avec ce visa, vous pourrez travailler dans n’importe quel domaine et dans n’importe quelle province du Canada. Si vous souhaitez plus de renseignements, rendez-vous sur le site International Expérience.

– Le visa jeune pro : Contrairement au PVT, le visa jeune pro est moins demandé car plus contraignant lors de la déposition de candidature. En effet, pour prétendre à ce visa, il faut avoir une promesse d’embauche de la part d’une entreprise canadienne. Si vous n’avez pas ce document, vous ne pourrez pas postuler. Autre contrainte, vous ne pouvez pas changer d’employeur durant toute la durée de validité de votre visa jeune pro soit 18 mois. Lisez bien votre contrat de travail avant d’entreprendre les démarches, car après, il sera trop tard. Beaucoup d’employeurs canadiens profitent des contraintes pour «exploiter» les travailleurs étrangers. Mais à côté de ça, c’est une occasion en or de vous faire une réelle expérience sur le long terme et dans une entreprise étrangère.

Comme vous l’avez compris, votre visa va surtout dépendre de votre projet dans le pays. Consultez régulièrement le site International expérience pour ne pas rater le début des candidatures.

La recherche d’emploi, en elle-même

Si vous avez choisi l’option étude ou encore PVT, voici quelques pistes de recherche pour trouver un travail :

– Les agences de placement : Équivalent des agences d’intérim françaises. Idéal pour trouver des petits jobs et acquérir une première expérience assez rapidement.

– Les sites d’offres d’emploi : Les sites incontournables pour trouver toutes sortes d’emplois dans à peu près tous les domaines d’activités. Certains de ces sites vous proposeront des conseils sur la rédaction de votre CV, le marché du travail, les salaires, vos droits, etc.

– Les sites des entreprises : Toutes les grandes entreprises disposent maintenant d’une rubrique carrière sur leur site internet. Pratique si vous savez dans quelle entreprise postuler.

J’espère que cet article aura été l’occasion de connaitre vos opportunités pour venir sur le territoire canadien. Je vous souhaite à tous une bonne chance et beaucoup de plaisir dans vos projets respectifs.


1 Commentaire

Laulinea

Pour le PVT, il faut avoir entre 18 et 35 ans...